vendredi 5 janvier 2018




C'est avec moult excitation et une forte impression que nous vous annonçons la sortie de cette édition limitée du dernier album des Imajinary Friends le mois prochain. Pochette en bois sérigraphié par l'atelier Société Écran.



Les Imajinary Friends sont un groupe aux contours indéfinis, hybridation de membres du BJM et des paysagistes de Tipsy, dont la découverte nous avait déjà explosé l'esprit durablement il y a quelques années, cette résurgence s'opère à travers une virée généreuse et tortueuse dans un indicible tendu. Des cisellements de guitare électriques chimiques, des basses labyrinthiques, des jeux électroniques facétieux, fruits d'improvisations dans un laboratoire ténébreux : c'est dangereux comme peut l'être un disque et quelques invité-e-s magiques en les personnes de Moogy, Stephen Lawrie des Telescopes ou Marleen Nilsson de Death and Vanilla apportent leur contribution à l'atmosphère profonde de cet opus.

Une introduction amicale à une vie non-cynique hallucinante dans laquelle connaisseurs.ses comme explorateurs.trices du goût y trouveront un compagnon solide d'excursion outre ou infra-monde.


Promis c'est du solide :
http://jesuisundeontologue.bandcamp.com/


Ah et il nous reste aussi encore des excellents Double Image, le LP de Simon Frank qu'on avait sorti en 2014, d'hypnoblues synthpunk de la métapole gigamoderne à l'écoute toujours aussi prenante (jtejure) dans ces climats d'hiver.

mardi 2 janvier 2018

Pour la dernière Dol Padii en date : aether aussi étrange que les cours d'une crypto-monnaie esseulée dont tout le monde se fout, entre-oreilles d'albums, couper-coller d'odyssées digitales accumulatives et musique hyperréelle pour les fins du monde qui n'en finissent pas. On y appréciera les singularités accélérativo-ludiques de PF / Kenji Yamamoto de Wasabi Tapes, le clin d'oeil plané d' Esprit 空想 aux Dandy Warhols et un morceau obscurcissant de bourbonese qualk qui fleure bon la fin de la guerre froide en un occident à l'âme tourmentée et ennuagée, puis Vladimir Lévi et Kim Brejtburg pour l'évocation implorante d'un cosmos uchronique où un don disparaît glissant comme fumée entre doigts. On finira sur un retour sur 2017 de la part de AyGeeTee Merci encore à LYL pour l'accueil sur leurs bonnes ondes

>>> http://lyl.live/show/dol-padii/#c8360 <<<

vendredi 8 décembre 2017

mardi 17 octobre 2017

dimanche 8 octobre 2017

Quand rien n'est amusant et que tout n'est que déception ...

https://vimeo.com/35764930

vendredi 15 septembre 2017